Notre Jeune De Ramadan

Tout ce qui touche au jeune de ce mois.visites de oct2007
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeûne du mois de Muharram et Âchûrâ’ o gens de la sunnah!

Aller en bas 
AuteurMessage
~Admin~Oum-Lila~
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 493
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Le jeûne du mois de Muharram et Âchûrâ’ o gens de la sunnah!   Jeu 17 Jan - 13:48

Le jeûne du mois de Muharram et ʿÂchûrâ’ ô Gens de la Sunnah !






As-salâmu ʿalaykum wa rahmatu-llâhi wa barakâtuh.
Le vendredi 03 du mois de Muharram de l’an 1429 H..

Le Mercredi 9 janvier 2008, nous sommes entrés dans une nouvelle année lunaire ; l’année 1429. Comme nous allons le voir, ce mois à une grande valeur et en particulier son neuvième et dixième jour. Au cours de ce mois, le croyant multiplie les journées de jeûne et espère l’absolution des péchés de l’année lunaire écoulée. Le meilleur exemple reste notre Bien-aimé -Prière et Salut d’Allâh sur lui- et nos Pieux Prédécesseurs -que l’Agrément d’Allâh soit sur eux- : pendant que certains s’appliqueront à appliquer la Sunnah et à s’en tenir seulement aux Textes, d’autres, à causes de ahâdîth inventés sur le compte du Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- s’embelliront, dépenseront et fêteront ces jours à l’instar des chiites qui passeront des jours de ce mois béni et sacré à pleurer, à se lamenter, à se priver, à s’auto flageller et se blesser jusqu’à effusion de sang, choquant ainsi les gens et effrayant les personnes désireuses de se rapprocher davantage de l’Islâm.
Quant à nous, ce qui nous intéresse c’est de nous rapprocher d’Allâh -Gloire à Lui et élevé soit-Il- en appliquant la Sunnah de Son Envoyé -Prière et salut d’Allâh sur lui-.

Pour l’année 1429 (2008), le 9 Muharram (tasuʿah) correspondra, in châ’ Allâh, au jeudi 17 janvier 2008 et le 10 Muharram (ʿâchûrâ’, le plus important) au vendredi 18 janvier 2008.

Question :
Quel est le statut [juridique] (hukm) du jeûne des dix derniers jours du mois de Dhu-lhijjah [1], du mois de Muharram [2] et celui du [mois] de Chaʾbân [3] en entier ? Faites-nous profiter [de votre savoir] puisse Allâh vous bénir !

Réponse du Noble Chaykh ʿAbdu-lʿAzîz Ibn ʿAbd-Allâh Ibn Bâz -rahimahu-llâh- :
Au nom d’Allâh et à Lui la louange. Le jeûne du mois de Muharram est légiféré (machrûʾ) de même pour [le jeûne du mois de] Chaʾbân. Quant aux dix derniers jours de Dhû-lhijjah, il n’y a là, aucune preuve [religieuse] à son sujet. [Maintenant,] si on les jeûne sans croire qu’ils sont spéciaux ou qu’ils [possèdent] une particularité (khusûsîyyah), il n’y a pas de mal [à ce qu’ils soient jeûnés].
Quant au mois d’Allâh « al-muharram », le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :

« Le meilleur jeûne après celui [du mois de] Ramadân c’est celui de Muharram. » [4]

Si [la personne] le jeûne entièrement c’est bien (tayyib) [et s’il] jeûne [seulement le] neuvième [jour], dixième et [le] onzième, ceci est une Sunnah [5].
Et quant au [mois de] Chaʾbân, [le Messager d’Allâh] -Prière et Salut d’Allâh sur lui- le jeûnait entièrement d’après le hadîth [relaté par] ʿÂichah et Umm Salâmah -l’Agrément d’Allâh sur elles-.
Concernant [le jeûne] des dix premiers jours de Dhû-lhijjah, il est voulu par là, [le jeûne jusqu’au] neuvième [jour] car le jour du ʿÎd (le 10) n’est pas à jeûner. Le jeûne [de ces neuf premiers jours] ne pose aucun inconvénient et selon la généralité de la parole du Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh su lui-, [ils sont] méritoires (adjr):

« Il n’y a pas de jour où la bonne action est aimée d’Allâh comme au cours de ces jours. »

[Les Compagnons] dirent : « Ô Messager d’Allâh ! même pas le Combat dans la Voie d’Allâh (djihâd) ? » Il dit :

« Même pas le Combat dans la Voie d’Allâh, sauf un homme qui sort âme et bien sans qu’aucun de ces deux ne reviennent. »
[6]

Quant au Prophète -Prière et Salut d’Allâh sur lui-, il a été rapporté qu’il les jeûnait et [dans une autre version,] qu’il ne les jeûnait pas : [quoi qu’il en soit,] rien n’a été confirmé [avec précision] à ce sujet du point de vue de son jeûne ou de son délaissement.
___________________
[1] : A ne pas confondre avec les dix premiers jours du mois de Dhû-lhijjah qui ont un grand mérite. A ce sujet, consultez la publication suivante : http://mukhlisun.over-blog.com/article-14501953.html
[2] : Muharram, est le premier mois du calendrier lunaire Islâmique. Ce mois fait partie des quatre mois sacrés qui sont : Dhû-lQi’dah, Dhû-lHijjah, Muharram et Radjab.
[3] : Chaʾbân est le huitième mois du calendrier lunaire Islâmique. Il précède Ramâdân.
[4] : Rapporté par Muslim dans [le livre du] jeûne, chapitre : « Le mérite du jeûne de Muharram » sous le numéro 1163.
[5] : Car le 10 du mois de Muharram c’est le jour de ʿÂchûrâ’.
A ce sujet, voyons ce qui a été rapporté dans la Sunnah Purifiée de notre Bien-aimé -Prière et Salut d’Allâh sur lui- :

- D’après ʿÂichah -l’Agrément d’Allâh sur elle- : « Le Messager -Prière et Salut d’Allâh sur lui- jeûnait ʿÂchûrâ’ et ordonnait son jeûne. » (Sahîh Ibn Mâdjah n°1408 – 1733).

- D’après Ibn ʿAbbâs -l’Agrément d’Allâh sur lui- : « Le Messager -Prière et Salut d’Allâh sur lui- s’est rendu à Médine et trouva les Juifs en état de jeûne. Il dit :

« Pourquoi cela ? »

Ils lui dirent : « Ceci est le jour où Allâh délivra Mûsâ -Salut d’Allâh sur lui- et noya Pharaon. Alors, Mûsâ -Salut d’Allâh sur lui- le jeûna en remerciement [à Allâh]. Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- dit :

« Nous sommes plus en droit de [faire comme] Mûsâ que vous. »

[Ainsi,] il jeûna et ordonna de le jeûner. » (Sahîh Ibn Mâdjah n°1409 – 1734).

- D’après Muhammad Ibn Sayfî -l’Agrément d’Allâh sur lui- : « Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- nous dit le jour de ʿÂchûrâ’ :

« Y a-t-il parmi vous, quelqu’un qui a mangé aujourd’hui ? »

Nous répondîmes : « Il y a parmi nous, ceux qui ont mangé et d’autres non. » Il dit -Prière et Salut d’Allâh sur lui- :

« Terminez donc le reste de votre journée [et ceci est valable pour] celui qui a mangé ou pas [puis] annoncez aux gens habitant les alentours de Médine (ahlu-lʿarûd) de terminer leur journée [en état de jeûne]. » »

(Sahîh Ibn Mâdjah n°1410 – 1735).

- D’après Ibn ʿAbbâs -l’Agrément d’Allâh sur lui- : « Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :

« Si je suis toujours [vivant l’année] à venir, je jeûnerai [en plus] le neuvième [jour]. »

(Sahîh Ibn Mâdjah n°1411 – 1736). C’est-à-dire un jour avant ʿÂchûrâ’ (le 9 le 10).

- D’après ʿAbdi-llâh Bn ʿAbbâs -l’Agrément d’Allâh sur eux- : « Lorsque le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- jeûna le jour de ʿÂchûrâ’ et ordonna son jeûne, [les Compagnons] dirent : « Ô Messager d’Allâh [!] c’est un jour célébré par les Juifs et les chrétiens ! » Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- dit :

« S’il plaît à Allâh, nous jeûnerons le neuvième jour [en plus] l’an prochain. »

[Le rapporteur] dit : « Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- est décédé avant la venue de l’année suivante. »

(Sahîhu Muslim n°1134). Un jour avant afin de se différencier des Gens du Livre. N.D.T.

- ʿAbdu-llâh Bn ʿUmar -l’Agrément d’Allâh sur eux- mentionna le jour de ʿÂchûrâ’ auprès du Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui-. Il dit -Prière et Salut d’Allâh sur lui- :

« Les gens de l’Ignorance (ahlu-ldjâhilîyyah) avaient l’habitude de jeûner [ce] jour. Celui qui souhaite [le] jeûner qu’il le fasse et celui qui ne veut pas, qu’il le délaisse. »

(Sahîhu Ibn Mâdjah n°1412 – 1737).

- Quant au fait de jeûner en plus du 9 et du 10, le onzième jour comme mentionné dans la version rapporté par Ahmad : « Jeûnez un jour avant et un jour après. » des Savants du hadîth comme Chaykh Al-Albânî et d'autres, le considère faible (voir leurs arguments) et d'autres encore, comme des Savants d’Arabie s’appuient dessus et sont d’avis qu’il est authentique.
Au sujet de ce jour, vous avez ici 3 audios du Chaykh Sâlih Al-Fawzân -qu’Allâh le préserve- sur le fait de jeûner un jour avant et après ʿÂchûrâ’ : 1 2 3

- D’après ʿÂichah -l’Agrément d’Allâh sur elle- : « Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- ordonna le jeûne du jour de ʿÂchûrâ’ mais lorsque [le jeûne du mois de] Ramadân fut prescrit, celui qui voulait jeûner [ce jour] le faisait et celui qui ne voulait pas, mangeait. »

(Sahîh Al-Bukhârî n° 2001).

- D’après ʿÂichah -l’Agrément d’Allâh sur elle- : « Quraych jeûnait le jour de ʿÂchûrâ’ durant [l’époque] de l’ignorance et le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- le jeûnait aussi mais lorsqu’il arriva à Médine il le jeûna [également] et ordonna de le jeûner et lorsque que Ramadân fut prescrit, il laissa le jour de ‘Âchûrâ’. Celui qui souhaitait le jeûner le faisait et celui qui voulait, le laissait. »

(Sahîh Al-Bukhârî n° 2002).

- D’après Abî Qatâdah -l’Agrément d’Allâh sur lui- : « Le Messager d’Allâh -Prière et Salut d’Allâh sur lui- a dit :

« J’espère qu’Allâh effacera [les péchés] de l’année passée [pour celui qui] jeûne [le jour] de ʿÂchûrâ’. »

(Sahîh Ibn Mâdjah n°1413 – 1738).

[6] : Musnad de l’Imâm Ahmad n°7039. Voir aussi : Sahîh Bn Mâdjah n° 1408-1731.
_________________
Traduction : L’équipe MUKHLISÛN
Source de l’article : http://mukhlisun.over-blog.com/article-15524653.html
Source de la fatwah : http://www.binbaz.org.sa/index.php?pg=mat&type=fatawa&id=629
Publication dans la revue « ad-daʾwah » n° 1677 datée du 04/10/1419. Rassemblement de fatâwâ et d’articles divers : partie 5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ramadan.forumgratuit.org
 
Le jeûne du mois de Muharram et Âchûrâ’ o gens de la sunnah!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jour d’Achûrâ’ (10 du mois de Muharram)
» des mains et une prière qui soulagent
» mon bébé de 2 mois ne sait pas s'endormir
» bebe se 11 mois qui ne veut pas dormir
» mon bebe de 2 mois ne dors pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Jeune De Ramadan :: Les Jeunes recommandés et surregatoires-
Sauter vers: