Notre Jeune De Ramadan

Tout ce qui touche au jeune de ce mois.visites de oct2007
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE SIYAM A LA LUMIERE DES GENS DE SCIENCE

Aller en bas 
AuteurMessage
Imane oumAhmedDaoud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: LE SIYAM A LA LUMIERE DES GENS DE SCIENCE   Lun 25 Juin - 23:37

« Quelques prescriptions importantes concernant le Jeûne à la lumière des Gens de Science » (1)



PREMIÈRE PARTIE

5 novembre 2003
par Ibn Abd Al-Hâdî



« Le Jeûne de celui qui entend le Muezzin de la prière du « Fajr », et continue ainsi de manger et de boire »


1)Question :
Quel est l'avis « Char'î » [dans la jurisprudence islamique] concernant le Jeûne de celui qui entend le Muezzin de la prière du « Fajr », et continue ainsi de manger et de boire ?

Réponse :
L'obligation concernant le musulman, est qu'il doit éviter tout ce qui peut rompre sont Jeûne, comme la nourriture, la boisson et autre que cela, dès qu'il aperçoit l'apparition de l'aube [touloû' al-fajr] et que ce jeûne est obligatoire, comme le jeûne du Ramadhân, comme le jeûne dû à une promesse ou une expiation [al-Kafârât], tel qu'Allâh - 'Azza Wa Djal :

« Mangez et buvez jusqu'à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l'aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit »
[1]

Si celui qui jeûne entend l'appel à la Salât et sait qu'il s'agit de l'appel fait à l'apparition de l'aube [al-fajr], il se doit de se priver [de manger]. Cependant, si le Muezzin appelle avant l'apparition de l'aube [touloû' al-fajr], il n'est pas obligatoire pour lui de se priver de nourriture et de boisson, et ce jusqu'à l'apparition claire pour lui de l'aube.

S'il ne sait pas [par contre] si le Muezzin appelle avant l'apparition de l'aube ou après, il doit le considérer comme étant celui de l'appel à l'apparition de l'aube lorsqu'il entend l'appel [Adhân], et il n'y a pas de mal à ce qu'il mange et boit pendant que le Muezzin fait le Adhân, car il ne sait pas si celui-ci concerne l'apparition de l'aube.

Il est connu que celui qui entre [ou se trouve] dans une ville éclairée, n'est pas en mesure d'apercevoir l'apparition de l'aube. Ceci dit, il lui est préférable d'être prudent dans ce cas, et de se baser sur le Adhân et le calendrier [al-taqwîmât] afin de déterminer l'apparition de l'aube à son heure et temps précis, tel que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) l'a dit :

« Laisse ce qui te pose un doute pour ce qui ne te pose aucun doute. » [2]

Et il dit aussi :

« Quiconque se préserve des doutes, a certes préservé sa religion et son honneur. » [3] - Wa Allâhi waliya at-Tawfîq. [4]


2)Question :
Si la personne boit après avoir entendu l'appel à la prière [Adhân al-fajr], qu'en est-il de son Jeûne ?

Réponse :
Quand la personne qui jeûne boit après avoir entendu « Adhân al-fajr », et que le Muezzin a appelé suite à l'apparition claire de l'aube, il n'est pas permis au jeûneur après cela ni de manger et ni de boire. Et si le Muezzin a appelé avant l'apparition claire de l'aube, il n'y a pas de mal cependant pour lui à ce qu'il mange et boit jusqu'à l'apparition claire de l'aube [as-sobh], tel qu'Allâh Ta'âla l'a dit :

« Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu'Allâh a prescrit en votre faveur ; mangez et buvez jusqu'à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l'aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu'à la nuit. »
[5]

Et d'après ce que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Lorsque Bilâl appelle à la prière pendant la nuit, mangez et buvez jusqu'à ce que vous entendiez l'appel de Ibn Maktoûm parce qu'il n'appelle qu'à l'apparition de l'aube [touloû al-fajr] . » [6] C'est la raison pour laquelle il faut que le Muezzin soit précis, dans l'appel à la prière [Adhân as-Sobh], et qu'il ne l'effectue pas avant que l'apparition de l'aube lui soit évidente, afin de ne pas enduire les gens en erreur ; il interdirait ainsi aux gens ce qu'Allâh leur permet, et leur rendrait permis la Salât de l'aube avant sont heure, et cela est une chose dangereuse. [7]

3)Question:

« Quel est l'avis du Jeûne [as-Siyâm] avec le délaissement de la prière pendant le Ramadhân ? »

Réponse:
Celui qui jeûne et qui ne prie pas, son jeûne ne lui sera d'aucune utilité, et celui-ci ne sera pas accepté [par Allâh]. Et par-là, il n'est pas libéré de son obligation [concernant la prière], et il ne lui ait pas demandé [de jeûner] tant qu'il ne prie pas, car certes, celui qui ne prie pas est à l'exemple des juifs et des Chrétiens.

4)Question:
Et quel est votre avis sur un Juif, ou un Chrétien, qui jeûne alors qu'il reste dans sa religion, est-ce que son acte sera accepté ?

Réponse:
NON. Aussi, nous disons à cette personne : « Repens-toi à Allâh avec la Salât [prière], et jeûne » Et celui qui se repent, Allâh Ta'âla accepte son repentir. [8]


5)Question :
Et de ceux qui Jeûnent [as-siyâm] sans prier, quel est votre conseil à leur égard ?

Réponse :
Mon conseil à leur égard et de bien réfléchir à ce qu'ils font, qu'ils sachent que la prière est le pilier [arkân] le plus important de l'islâm, après les deux témoignages de foi [shahâdatayn]. Celui qui ne prie pas ou qui délaisse la prière par négligence, selon ce que je considère comme l'opinion la plus sûre confirmée par les preuves tirées du Livre [Qor'ân] et de la Sounnah, ainsi que des paroles des compagnons [sahâba], est qu'il est certes, un mécréant [kâfir], d'une mécréance qui le fait sortir de l'Islâm, ayant apostasié [murtad] l'Islâm.

Il ne s'agit pas d'une simple affaire, parce que celui qui est considéré comme un mécréant apostat [kâfir murtad] en l'Islâm, son jeûne ne sera pas accepté, ni aumône, ni aucun autre acte, selon les paroles d'Allâh Ta'âla :

« Ce qui empêche leurs dons d'être agréés, c'est le fait qu'ils n'ont pas cru en Allah et Son messager, qu'ils ne se rendent à la Salâ que paresseusement, et qu'ils ne dépensent (dans les bonnes œuvres) qu'à contre-cœur »
[9]

Allâh - Subhannahu wa Ta'âla - explique que leurs dons, bien qu'ils profitent aux autres, ne seront pas acceptés d'eux, à cause de leur mécréance.

Allâh - Subhannahu - dit :

« Nous avons considéré l'œuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée »
[10]

Ceux donc qui jeûnent et ne prient pas, leur jeûne n'est pas accepté. Il s'agit plutôt d'un acte qui se retournera contre eux , tant qu'ils sont mécréants, comme le Livre et la Sounnah du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) nous le confirment.

Je leur conseille de craindre Allâh et d'être persévérants dans leurs prières, de les accomplir à leurs heures, en commun avec les musulmans [Djamâ'ah al-muslimîn]. Et je leur assure que par la puissance d'Allâh, s'ils font cela, ils trouveront dans leurs cœurs un solide désir d'accomplir la prière, à son heure et en commun, pendant le mois de Ramadhân et après ce mois béni. Parce que si l'homme revient et se repent à son Seigneur d'un repentir sincère, il se peut qu'il devienne après son repentir mieux que ce qu'il était auparavant, comme Allâh Ta'âla le mentionne à propos de آdam ('alayhi as-sallam) après que soit arrivé ce qui lui est arrivé, c'est-à-dire après avoir mangé de l'arbre : Allâh Ta'âla dit :

« Son Seigneur l'a ensuite élu, agréé son repentir et l'a guidé »
[11] [12]

« Les invocations [dou'â] dans le Qunût du Witr, et le fait de multiplier des 'Umra pendant le Ramadhân ? »

6)Question :
Quel est l'avis concernant la récitation des dou'â [invocation] du Qunût de la prière du Witr pendant les nuits du Ramadhân, est-ce qu'il permis de les delaisser ?

Réponse :
le Qunût est une Sounnah dans le « Witr », et si la personne le delaisse quelquefois, il n'y a rien de mal à cela. [13]



7)Question :
Qu'en est-il de certains imâms [de mosquée] qui perdure dans la récitation du Qunût pendant le « Witr » chaque nuit, y a t-il un récit [Athar] de nos Salafs sur cela ?

Réponse :
Il n'y a rien de mal à cela, au contraire c'est une Sounnah, car quand le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a enseigné à Hassan Ibn 'Alî (radhiallâhu 'anhuma) le Qunût dans le « Witr », il ne lui a pas donner l'ordre de le délaisser quelquefois, ou bien de le faire tout le temps. Ceci indique que l'un comme l'autre son permis. D'où il a été rapporté de façon sûre que quand Ubay Ibn Ka'ab (radhiallâhu 'anhu) a guidé la prière avec les Sahâba [compagnons] dans la Mosquée du Messager d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam), il délaissait le Qunût quelques nuits ; Il se peut que cela ait pour but d'apprendre aux gens que ce n'est pas obligatoire. Wa Allâhi waliya at-Tawfîq. [14]


8)Question :
Est-il permis de faire plusieurs fois la 'Umra pendant le Ramadhân, en recherchant par-là la récompense ?

Réponse :
Il n'y a rien mal à cela. Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : « Accomplir une 'Umra puis une autre est une expiation pour ce qui a été commis entre les deux ». Unanimement reconnus authentique [muntafaq 'alayhi]. Si une personne fait une 'Umra trois ou quatre fois, il n'y a rien de mal à cela. 'آisha (radhiallâhu 'anha) a fait pendant le pèlerinage d'adieu [hadjat ul-wadâ'], deux fois la 'Umra en l'espace de moins de vingt jours. [15]



Ibn Abd Al-Hâdî

[1] Sourate al-Baqara, v-187

[2] Rapporté par at-Tirmidhî ah:

[3] Rapporté par al-Bukhârî ah: et Muslim ah:

[4] Madjmu' Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ ah: , vol-15 p.285-286

[5] Sourate al-Baqara, v-187

[6] Rapporté par al-Bukhârî ah: et Muslim ah:

[7] Madjmu' Fatâwa de Ibn 'Uthaymîne ah: , vol-19 p.301

[8] Madjmu' Fatâwa de Ibn 'Uthaymîne ah: , vol-20 p.87

[9] Coran, 9/54

[10] Coran, 25/23

[11] Coran, 20/122

[12] Madjmu' Fatâwa de Ibn 'Uthaymîne ah: , vol-20 p.86-87

[13] Kitâb Fatâwa Islâmiyyah, SHeikh Ibn BâZ ah: . Vol-2 p.158

[14] Kitâb Fatâwa Islâmiyyah, SHeikh Ibn BâZ ah: . Vol-2 p.159

[15] Madjmu' Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ ah: , vol-17 p.432
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE SIYAM A LA LUMIERE DES GENS DE SCIENCE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1993~: Il y a une quinzaine d'années lumiere jaune au sol à St cyr en arthie - (95)
» recherche des futurs gens en prepa
» avec des gens pas qualifiés !!!!!!
» Le fait de voir son Seigneur en rêve
» hello les gens qui me ressemblent!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Jeune De Ramadan :: Comportement du Jeuneur ~ Rappels-
Sauter vers: