Notre Jeune De Ramadan

Tout ce qui touche au jeune de ce mois.visites de oct2007
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)

Aller en bas 
AuteurMessage
~Admin~Oum-Lila~
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 493
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)   Jeu 21 Juin - 0:25

Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)
CHAPITRE 217 : L’OBLIGATION DU JEUNE DU MOIS DE RAMADAN ET ECLAIRCISSEMENT DU MERITE DU JEUNE ET DE CE QUI S’Y RAPPORTE




Allah le Très-Haut a dit :
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ {183}
أَيَّامًا مَّعْدُودَاتٍ فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ وَعَلَى الَّذِينَ يُطِيقُونَهُ فِدْيَةٌ طَعَامُ مِسْكِينٍ فَمَن تَطَوَّعَ خَيْرًا فَهُوَ خَيْرٌ لَّهُ وَأَن تَصُومُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ {184}
شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِيَ أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَى وَالْفُرْقَانِ فَمَن شَهِدَ مِنكُمُ الشَّهْرَ فَلْيَصُمْهُ وَمَن كَانَ مَرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ

-traduction relative et approchée-
« Ô vous qui croyez ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous afin que vous soyez pieux. [Observez le jeûne] pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, il y a une compensation consistant à nourrir un pauvre [chaque jour durant tout le mois de jeûne]. Et si quelqu’un fait plus de son plein gré, c’est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saviez. [Ces jours sont] le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement (entre le vrai et le faux). Donc, quiconque d’entre vous aperçoit [le croissant lunaire la première nuit] du mois (de Ramadan)n qu’il le jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. »
(Sourate 2 verset 183 à 185)







Explication :



L’auteur (An-Nawawi), qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Chapitre sur l’obligation du jeûne du mois de Ramadan et éclaircissement du mérite du jeûne et de ce qui s’y rapporte. »

L’auteur le cite après avoir parlé de la Zakat, car c’est l’ordre qui se trouve dans le hadith de ’Omar Ibn Al-Khatab, qu’Allah l’agrée, concernant les questions posées par Djibril au Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui, sur l’Islam, la foi (Al-Imane), l’excellence (Al-Ihssane), l’heure (la fin des temps) et ses signes.

« Jeûne du mois de Ramadan » : c’est le fait d’adorer Allah en délaissant la nourriture, la boisson et les rapports charnels (avec sa femme) de l'aube jusqu’au coucher du soleil. C’est cela le jeûne, que la personne adore Allah en délaissant ces choses, non pas qu’il les délaisse par habitude ou pour son corps. Plutôt, il adore Allah par cela : il s’abstient de nourriture, de boissons, de rapports charnels (avec sa femme) et aussi de tous les autres actes qui annulent le jeûne, et ce, depuis l'aube jusqu’au coucher du soleil, et depuis la nouvelle lune du mois de Ramadan jusqu’à celle du mois de Chawal.

Et le jeûne du mois de Ramadan fait partie des piliers de l’Islam, cela est sa place dans la religion islamique. Il est obligatoire selon l’unanimité des musulmans, conformément aux preuves du Coran et de la Sounnah.

Ensuite, l’auteur a cité les versets qui prouvent cela en disant
:


يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ

-traduction relative et approchée-
« Ô vous qui croyez ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous »


Ainsi, Allah a orienté son discours vers les croyants, car le jeûne du mois de Ramadan fait partie des choses qu’impliquent la foi (Al-Imane). Et aussi, car, par le jeûne du mois de Ramadan, la foi se complète, car le fait de délaisser le jeûne du mois de Ramadan diminue la foi.

Et les savants ont divergé sur celui qui le délaisse par négligence et paresse : est-ce qu’il devient mécréant ou pas ?
L’avis le plus juste est qu’il ne devient pas mécréant, et que la personne ne devient pas mécréante en délaissant un des piliers de l’Islam, en dehors de la double attestation (LA ILAHA ILA LLAH, MOUHAMMAD RASSOULOULLAH) et de la prière.

Et sa parole : كُتِبَ عَلَيْكُمُ « On vous a prescrit », c’est à dire, cela vous a été rendu obligatoire.


Et sa parole : كَمَا كُتِبَ « comme on l’a prescrit », c’est à dire : comme cela a été rendu obligatoire à ceux d’avant vous, afin que vous soyez des pieux. Allah a cité qu’Il l’a rendu obligatoire à ceux d’avant nous, et Il ne l’a pas cité pour la prière. Cela est dû au fait que le jeûne est difficile, il est fatiguant, on y délaisse les habitudes. Et il n’échappe à personne que pendant les longues et chaudes journées, le jeûne est très difficile pour les gens. Alors, Allah a cité qu’il l’a rendu obligatoire à ceux d’avant nous afin de nous soulager. Car, si la personne sait que cette chose le concerne, ainsi que d’autres, il la trouvera facile.
Et Il a cité aussi qu’Il, Glorieux et majestueux, a parachevé pour nous les mérites, comme Il a parachevé, à ceux qui nous ont précédés, ceux qu’Il a voulu comme mérite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ramadan.forumgratuit.org
~Admin~Oum-Lila~
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 493
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)   Jeu 21 Juin - 0:26

Et sa parole : لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ « afin que vous soyez pieux », c’est à dire, dans le but que vous craignez Allah, car le jeûne est un bouclier qui te protège du péché et du feu de l’enfer. En effet, celui qui jeûne durant le mois de Ramadan avec foi et en espérant la récompense (divine), se verra pardonner ce qui aura précédé comme péchés.
لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ « afin que vous soyez pieux », c’est à dire, cela est dans le but d’acquérir la Taqwa, et c’est cela la sagesse dans le fait d’avoir rendu obligatoire le jeûne (du mois de Ramadan). Cela est prouvé par la parole du Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- qui a dit :
« Celui qui ne délaisse pas le mensonge et son utilisation, ainsi que l’ignorance, alors, Allah n’a pas besoin qu’il s’abstienne de manger et de boire. »


Car Allah ne veut pas châtier Ses serviteurs en leur faisant délaisser ce dont ils ont envie et dont ils ont l’habitude. Plutôt, Il veut qu’ils délaissent le mensonge et sa pratique, ainsi que l’ignorance.


Ensuite, il a dit : أَيَّامًا مَّعْدُودَاتٍ « un nombre déterminé de jours », Il a cité cela afin de bien le déterminer, pour montrer que ce n’est pas une question de mois ou d’années, mais seulement de jours. Ce n’est pas long, juste un nombre déterminé de jours.


فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ « Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. » Cela est aussi une autre explication.


Premièrement :
peu de jours, un nombre déterminé de jours.

Deuxièmement : celui pour qui le jeûne est difficile, ou bien voyage, rompra le jeûne et il devra jeûner un nombre égal d’autres jours.


وَعَلَى الَّذِينَ يُطِيقُونَهُ « Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté », alors qu’ils sont résidents (c’est à dire qu’ils ne voyagent pas)

فِدْيَةٌ طَعَامُ مِسْكِينٍ فَمَن تَطَوَّعَ خَيْرًا فَهُوَ خَيْرٌ لَّهُ وَأَن تَصُومُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ « il y a une compensation consistant à nourrir un pauvre [chaque jour durant tout le mois de jeûne]. Et si quelqu’un fait plus de son plein gré, c’est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner », cela était le cas au début. Quand Allah avait rendu obligatoire le jeûne, Il dit à ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté : « Vous devez compenser cela en nourrissant un pauvre. Et si vous donnez (en plus) de l’aumône, cela est meilleur pour vous. Mais il est mieux pour vous de jeûner. »


Ainsi, Allah a donné le choix aux gens, au début, entre jeûner ou nourrir pour chaque jour un pauvre. Par la suite, le jeûne a été spécifié dans les versets suivants (c'est à dire, ce choix a été abrogé dans les versets suivants et le jeûne est devenu obligatoire pour tous ceux qui remplissent les conditions).

إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ « si vous saviez », c’est à dire : si vous faites partie de ceux qui détiennent le savoir, qui comprennent. Cela (cette préférence pour le fait de jeûner plutôt que de nourrir un pauvre) est dû au fait que le jeûne est plus difficile, pour beaucoup de gens, que le fait de nourrir des pauvres. Donc, étant donné que cela est plus difficile, on sait que cela est meilleur. Car, si la personne accomplie une adoration difficile (à accomplir) en se conformant au commandement d’Allah, la récompense n’en est que plus grande. Comme, par exemple, le fait que celui qui est éloigné de la mosquée a plus de récompense que celui qui en est proche. Mais, cela ne veut pas dire que la personne doit rechercher la difficulté dans l’adoration qu’Allah lui a facilité.

Cela (le fait de rechercher la difficulté) est plutôt de l’exagération dans la religion. Mais, si Allah t’a chargé d’une adoration, et que tu éprouves de la difficulté à l’accomplir, alors cela sera meilleure. Quant au fait que tu cherches la difficulté, comme le font certains ignorants, par exemple en hiver, ils accomplissent leurs ablutions avec de l’eau froide, ils disent : « Accomplir les ablutions dans la difficulté fait partie des choses par lesquelles Allah élève en degrés et efface les péchés. » Nous lui disons : « Ô mon frère ! Ce n’est pas ce qu’a voulu dire le Messager d’Allah -paix et bénédictions d’Allah sur lui- ! Le Messager d’Allah a plutôt voulu dire que la personne qui accomplit ses ablutions avec de l’eau froide durant les jours d’hiver aura une plus grande récompense. Mais, il n’a pas dit : « Je spécifie l’eau froide (pour les jours d’hiver) » Ainsi, si Allah te permet d’avoir de l’eau chaude, tu peux accomplir complètement tes ablutions avec. Et cela est
meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ramadan.forumgratuit.org
~Admin~Oum-Lila~
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 493
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)   Jeu 21 Juin - 0:33

وَمَن كَانَ مَرِيضًا « Et quiconque est malade », il y a trois types de maladie :

1er type : le malade qui n’espère pas de guérison, c’est plutôt une maladie chronique. Dans ce cas là, il n’y a pas de jeûne pour lui. Par contre, il devra nourrir pour chaque jour un pauvre. Car il est considéré comme faisant partie de la catégorie des vieux qui sont incapables de jeûner et dont l’incapacité ne disparaît pas.

2ème type : le malade pour lequel le jeûne est nuisible, et il craint que cela ne cause sa mort, comme le cas du malade qui ne peut se passer d’eau, ou comme certaines maladies liées au sucre et ce qui ressemble à cela. Alors, il est interdit à celui-ci de jeûner, en conformité avec la parole du Très-Haut :
وَلاَ تَقْتُلُواْ أَنفُسَكُمْ
-traduction relative et approchée-
« Et ne vous tuez pas vous-mêmes. »
(Sourate 4 verset 29)


3ème type : le malade pour qui l’accomplissement du jeûne est difficile, mais cela ne lui nuit pas. Le meilleur pour lui est de ne pas jeûner et il compensera après cela. Quant à la maladie qui n’est pas affectée par le jeûne, tel que la maladie de l’œil droit, ou d’une dent, ou pareil à cela, alors, il n’est pas permis de rompre le jeûne, car la sagesse dans cette facilité (celle de rompre le jeûne) est d’éliminer la difficulté. Et ce (malade) ne ressent aucune difficulté. Donc, il ne lui est pas permis de rompre le jeûne. D’autant plus que la base est l’obligation du jeûne en son temps, sauf si une preuve claire et évidente autorisant la personne à rompre le jeûne, puis de compenser par la suite.

Quant au voyage, il se divise, tout comme la maladie, en trois types :

1er type : un type dans lequel le jeûne est nuisible et qui est très difficile pour lui à cause de son voyage, comme le cas de celui qui voyage dans les journées chaudes et longues, et qui sait que s’il jeûne, cela lui nuira et sera difficile pour lui et insupportable. Alors, celui-ci aura commis une désobéissance (à Allah) s’il jeûne. La preuve de cela, c’est que certains ont rapporté au Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- que les gens éprouvaient de la difficulté à jeûner alors qu’ils étaient en voyage. Alors, il a demandé à ce qu’on lui apporte de l’eau et en a bu, pendant que les gens le regardaient, et ce, afin qu’ils ne se sentent pas coupable de rompre le jeûne. Cela eut lieu après Al-‘Asr. Mais certains compagnons -qu’Allah les agrée- ont continué à jeûner. Alors quelqu’un est allé voir le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- et lui a dit : « Certaines personnes ont jeûné. » Le Prophète dit alors : « Ceux-là sont les transgresseurs ! Ceux-là sont les transgresseurs ! »
Ainsi, le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- les a qualifiés de transgresseurs car ils n’ont pas appliqué la facilité d’Allah, alors que cela (le jeûne) leur était très difficile.

2ème type : celui qui éprouve une difficulté, mais supportable. Alors, le jeûne est détestable pour celui-là et il ne fait pas partie de la piété de jeûner. La preuve de cela est que le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- étant en voyage et a vue une foule qui faisait de l’ombre à un homme. Il dit : « Qu’est ce que cela ? » Ils lui répondirent : « Un jeûneur. » Il dit alors : « Le jeûne pendant le voyage ne fait pas partie de la piété. »

3ème type : celui qui n’est pas du tout affecté par son voyage, c’est à dire, un jeûneur qui n’est pas affecté par ce voyage, car le jour est court et le temps est frais, et cela ne le dérange pas, alors, les savants ont divergé sur ce qui est meilleur pour lui : de rompre le jeûne ou de jeûner ou il choisit ? Et ce qui est correct, c’est que le meilleur pour lui est de jeûner, car cela est plus conforme au suivi de la sounnah du Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui-. Cela est aussi plus simple pour la personne, le fait de jeûner avec les gens est plus facile que de compenser. Aussi, il se sera plus vite acquitté de son obligation envers Allah. De même, cela coïncide avec le meilleur moment pour jeûner qui est le mois de Ramadan. Donc, pour ces quatre causes, le jeûne est meilleur pour lui. Abou Darda -qu’Allah l’agrée- a dit :
« Nous étions avec le Prophète -paix et bénédictions d’Allah sur lui- durant le mois de Ramadan et il faisait très chaud, au point ou nous mettions nos mains sur nos têtes à cause de cette forte chaleur. Et le jeûne avait lieu pendant que nous étions en voyage. Aucun d’entre nous ne jeûnait à part le Messager d’Allah -paix et bénédictions d’Allah sur lui- et ‘Abdoullah Ibn Rouwaha. »


Cela est le statut du jeûne durant le voyage. Et cela est général : que ce soit un voyage pour la ‘omra ou pour autre chose, ou qui voyage constamment ou occasionnellement. Donc, en se basant sur cela, les voyageurs rompent le jeûne, même si leur voyage est continu. Car ils ont un pays vers lequel ils se dirigent. Ainsi, si un homme quitte son pays, il est voyageur. Si quelqu’un demande : « Quand est-ce qu’ils jeûnent ? » nous leur disons : « Pendant les journées d’hiver, ou s’ils reviennent dans leur pays. »

http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=3377
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ramadan.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explication de Riyad As-Salihine (partie sur le jeûne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Riyad as-Salihin + audio (Le jardin des vertueux) De l?Imâm Mohieddîne Annawawî
» VII- Le livre de la visite des malades et des funérailles
» NGC6992 - Dentelles du Cygne partie Est du 21 juillet
» Oral Capes Explication/Grammaire - Présentation et attentes par Abraxas membre du jury
» Les ahadith faibles dans ryad as salihine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre Jeune De Ramadan :: Comportement du Jeuneur ~ Rappels-
Sauter vers: